Témoignage

Nathalie alias Belphegore

Mon très cher Morphée,

Quelle belle rencontre, avec toi et Phoenix ! Certes ce sont les cordes qui m’on fait t’appeler….mais non pas seulement. Les  cordes ont bâti un lien entre toi l’encordeur et ta douce Phoenix. C’est ce lien du cœur qui m’a a séduit.

Oui la démonstration fut belle, oui Phoenix est charmante, oui l’encordeur a joué de son  charme, mais non cela ne suffit pas.

C’est la fusion, le non verbal qui ressort de tes jeux de cordes,  c’est TON  histoire que semblent raconter ces séance de cordes.

 Je suis une amoureuse des relations, des belles histoires et celle que tu racontes avec tes cordes et tes bougies ont su me séduire,  j’aime te voir nous les raconter.

 Je vis notre rencontre comme un privilège,  je ne me suis pas fait encorder, je n’ai pas joué avec VOUS, mais j’ai pu échanger, partager des moments intimes,  je  ne parle plus là de l’encordeur, mais de l’âme du garçon.

J’ai pu découvrir la délicatesse de Phénix et sa fragilité, quelle chance j’ai eu !  J’espère que nous pourrons nous revoir et recommencer…. Tiens je finis par une citation de Jankélévitch, sur l’amour et le jeu ! J’espère qu’elle te fera sourire.

 « L’aventure d’amour est un jeu sérieux. Nous savons bien comment une intrigue commence, mais nous ne savons pas trop comment elle continue, et encore moins comment elle finira… Dieu seul sait jusqu’où peut aller une aventure qui commence en madrigal ! »

V. Jankélévitch ; L’aventure, l’ennui, le sérieux (1963)

 

Marie du 13

Je suis assise en tailleur. Morphée me bande les yeux. Tous ses gestes sont empreints d’une grande douceur et d’une grande fermeté. Jusque là, j’étais observatrice. C’est à mon tour d’être impliquée. Il va prendre son temps, être avec moi tout le temps, dans le calme et le silence chuchoté de cet endroit intime et ombragé. Les bras derrière le dos, il m’indique comment mettre mes mains.
Les cordes douces glissent sur moi. Le buste d’abord, puis les jambes, chaque orteil est enserré. Petit à petit ligotée. Doucement, je sens mes fesses qui décollent du sol. Doucement mes jambes sont soulevées. Pliée en deux, puis déployée. Ma tête bascule vers le bas. Interloquée, enveloppée, enserrée, je me balance. Ça tourne. Je lui demande de ne pas me faire tourner, je n’aime pas ça, ça me donne la nausée. Il est là. Je ne tourne plus. Ça ne tourne plus. Je lâche les muscles de mon cou. Je laisse aller ma tête et ce n’est pas que physique. Je laisse aller. J’écoute. On parle tout bas. Je le sens qui est là. Attentif mille fois.
Tout aussi doucement que j’ai été soulevée, je sens le sol me rejoindre. La tête me tourne. C’est très déroutant. Je suis assise. Il est derrière moi, je me blottis dans ses bras. Il me dénoue. Les cordes douces glissent encore sur ma peau, sur mes cuisses, sur mes seins. Mon foulard tombe mais je garde les yeux fermés. Je m’allonge. La tête posée sur ses genoux, les sanglots montent. Je pleure, je pleure.
Thanks!

 ——————–——————–——————–

Eyvie (Déesse)

Morphée une rencontre, des rencontres, de jolis liens qui se sont noués entre Insolence, lui et moi.
Dans les cordes je suis reconnue pour être active, démonstrative et difficile à vivre jusqu’à ce que l’on me montre le chemin.
Morphée a eu cette patience, de comprendre comment je fonctionne, il a lu le mode d’emploi et même relu.
Dans les cordes, nous luttons, nous nous amusons, pour arriver parfois à ce moment où nous touchons du doigt ce Graal du lâcher prise de cette espèce de communion.
Morphée apprend vite, Morphée à ça dans le sang, Morphée est un Encordeur et maîtrise son art, j’ai déjà recommandé Morphée et je le referais, il a toute ma confiance ds les cordes.
Laissez vous tentez, il saura vous écouter et surtout il vous comptera une histoire qui je suis sure vous fera faire un très joli voyage………
Je vous embrasse tout les deux .

 ——————–——————–——————–

SeXôphone34

Une rencontre, il y a des années, un souvenir jamais effacé.
Une demande de réitérer ce croisement entre le maître (même si il n’aime pas, pudiquement, ce terme le concernant) et l’organisateur de soirées libérées que je suis devenu depuis.
Un show Shibari qui fait monter la température de toutes et tous.
Une envie monte en nous, SeXôphone34 est conquis. Il faut aller plus loin….
Mlle S….eXô, peu d’expérience mais d’une grande curiosité saute sur Mlle M….orphée. Lui, eux, nous suivons et nous enfermons… Un peu..
Une sensation intense, des désirs inimaginables et inexplicables s’emparent de nous…
Ils sont, il est, quand on vous dit « des sensations inexplicables »….
Le reste, on le garde pour nous, une soirée très arrosée d’apprentissage et de bonheur…
Il y ‘aura une suite….. c’est une promesse………
Merci M & I
Des BisouX So’SeXô

 ——————–——————–——————–

Petite Louve

Mes instants avec Insolence et Morphée ?
Curiosité et interrogation au départ.
Relâchement contraint tout en douceur par la suite.
Une multitude de sentiments et de sensations de bienveillance alors que l’esprit se perd dans ses méandres et ses retranchements.
Pour résumer, une libération de l’esprit par l’entrave du corps.
Un moment dont on souhaite qu’il s’arrête mais qu’on voudrait infini.
Que du bonheur !!

 ——————–——————–——————-

Naïma

Une première expérience très enrichissante au niveau émotions.
Une personne très professionnelle qui vous emmène pour ressentir des sentiments encore inconnues.
Très contente du bien être procuré lors de cette séance inoubliable et qui ne sera pas la dernière.

 ——————–——————–——————–

Delph

Tel un ange, il m’accueille accompagné de sa belle Insolence.
Le jeu commence. Encordée, maîtrisée, choyée, il repousse mes limites jusqu’à l’extase…
C’est alors que la magie opère et je m’abandonne enfin dans les bras de Morphée.

 ——————–——————–——————–

Madame L

Une soirée, le mot shibari est lancée, des photos circulent… Une folle envie, celle de me laisser tenter. On me parle d’un certain Morphée, un coup d’oeil à ce blog. Curieuse et impulsive je le contact. Une des meilleurs décisions que j’ai pu prendre à cette période de ma vie.
Une première séance tout en douceur. Morphée sait me mettre en confiance. Voix, touché, cordes tout s’entremêlent à la perfection.Une complicité était entrain de naître. Entre les cordes mon esprit se prend à s’évader, mon corps se détend d’une manière étonnante. Je ne souhaite qu’une chose recommencer.
Au fil des rencontres nous nous sommes découverts un peu plus, notre complicité a grandit. On dit de moi que je suis dans le contrôle, qu’il est difficile de savoir ce que je ressens. Morphée peut se vanter d’avoir relever ce défi. Merci d’avoir su lire en moi et trouver comment manier tes cordes pour que mon corps s’abandonne, et mon esprit lâche prise.
Il me tarde déjà notre prochaine rencontre, me laisser surprendre par tes cordes, atteindre l’extase … dans les bras de Morphée.

 ——————–——————–——————–

Cha

Un jour d’été j’ai rencontré cet homme et une fusion c’est créée. Il m’a appris à refaire confiance, à savoir s’abandonner et relâcher toute cette pression. Les cordes entre lui est moi, c’est une thérapie, ça peu parfois en devenir un spectacle. Un moment où nous partageons notre passion commune pour nous et pour les autres…car oui certains savent en apprécier nos émotions, les vivre avec ou à travers nous. Je suis heureuse de vous présentez Morphée et cette photo qui reflète très bien notre amitié et belle complicité. Témoignage 2764❤️

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus